Archives du mot-clé certificat de conformité européen

Certificat de Conformité au meilleur prix

Tous les véhicules construit après 1995 ont besoin d’un certificat de conformité européen. Pour commander son certificat rapidement, COC Europe est la meilleur adresse.

Le certificat de conformité Européen ou l’attestation d’identification issue par notre service homologation permet a nos clients d’immatriculer simplement leur véhicule en France. Ce sont des certificats de conformité originaux et donc acceptable en préfecture française. En choisissant notre site, www.coc-europe.com, toutes les marques automobiles sont disponible. Le délai de livraison du certificat est de 5 a 7 jours et les d’envoi sont gratuit. Vous obtiendrez votre certificat de conformité européen par lettre suivi. COC Europe est le leader Européen de la vente en ligne de certificat de conformité. Nous sommes donc le site idéal pour faire une commande en ligne de COC.

Afin de satisfaire tous nos clients, particulier et professionnel, COC Europe met tout en œuvre pour livrer un certificat de conformité Européen pour votre véhicule dans les plus courts délais et au meilleur prix pour tous les véhicules construit après 1995. Notre société s’engage à répondre aux clients ayant besoin d’un certificat de conformité pas cher, rapide en France.

Grâce à notre service, immatriculez rapidement et facilement votre voiture en quelques clics. Tous les professionnels de l’automobile; importateur, exportateur, garage ou concessionnaire… peuvent bénéficier de notre service grâce aux sérieux notre équipe, un service unique en fonction de vos besoins, et tout cela au meilleur prix. Sachez que ce véhicule doit être un véhicule de tourisme, doit avoir été construit après 1995, doit peser moins de 3,5 tonne et avoir été immatriculé dans un pays membre de l’Europe.

N’hésitez pas a consulter notre site web: www.coc-europe.com pour plus d’infos.

COC Audi

Certificat de Conformité Européen – COC EUROPE

Le Certificat de Conformité Européen

A quoi sert le certificat de conformité européen (COC) de votre véhicule? Son utilité et les démarches a suivre en cas du besoin d’immatriculer un véhicule étranger en France.

 A quoi sert le COC ?

Le certificat de conformité est un document fourni aux véhicules neuf en sortie d’usine. Il prouve la conformité du véhicule aux normes européennes et facile le processus d’immatriculation d’un véhicule.

Les conditions pour obtenir votre COC

Le certificat de conformité européen est délivré seulement si:

  • Ce véhicule est de type L (deux ou trois roues motorisées) ou M1 (une voiture).
  • Le véhicule est destiné à être vendu sur le marché européen.
  • La première année d’immatriculation est d’après à 1995.
  • Le pays de première immatriculation est membre de l’UE.

Que faire si vous n’avez pas de COC pour un véhicule d’occasion?

Deux solutions s’offrent à vous :

  • Soit vous commander chez COC Europe qui vous fournira le document.
  • Soit vous vous présentez a la DREAL pour une procédure de conformité.

De quel document j’ai besoin pour commander mon certificat de conformité ?

Pour commander son certificat de conformité chez COC Europe, il vous faut:

  • Le numéro de châssis
  • La date de première immatriculation
  • Copie de la carte grise

Ensuite, inscrivez vous sur notre site internet www.coc-europe.com pour y commander votre certificat de conformité européen.

Certificat de Conformité MG TF

En 2002, le certificat de conformité MG TF a été lancé , nommé d'après le MG TF Midget des années 1950 . Basées sur la plate-forme COC MG F, mais fortement remaniés et restructuré , les changements mécaniques les plus importantes étaient l'abandon de Hydragas suspension en faveur de ressorts hélicoïdaux conventionnels , le nouveau design du système d'air - induction qui avec de nouveaux arbres à cames produit plus de puissance que dans les moteurs MG F , et la rigidité en torsion du corps a augmenté de 20 % . Divers changements cosmétiques comprennent une calandre révisée , phares avant redessinés , les pare-chocs , grilles d'entrée d'air latérales , coffre arrière , etc.

Il a tenu une quantité décente de ventes malgré ses problèmes énumérés , la plus courante étant les lignes d'isolement inégaux sur la porte de pilotes sur les modèles du Royaume-Uni . La production a été suspendue en 2005 lorsque MG Rover effondré 

En Mars 2007, Nanjing Automobile Group, qui a racheté les actifs restants de MG Rover pendant la procédure de faillite, redémarré la production du certificat de conformité MG TF à son usine de Nanjing, avec une capacité de 200.000 voitures par an. [4] [5] Les experts de l'usine de Longbridge étaient impliqué dans la construction des nouveaux TF à Nanjing. [6]
En Août 2008, plus de trois ans après l'installation avaient fermé en raison de la faillite de MG Rover, l'assemblage d'un modèle MG TF légèrement révisé pour le marché européen, à partir abattre (CKD) des kits complets de construction chinoise, a été lancé par NAC MG UK à Longbridge. [7]

Le premier modèle de COC MG TF à être produite par NAC MG UK était le TF LE500. [8] Comme son nom l'indique ce fut une édition limitée de 500 voitures chaque numérotée individuellement. La meilleure organisation de la suspension et de la lunette arrière chauffante de la 2005 modèle TF ont été reportées à la LE500, cependant, diverses modifications ont été apportées, y compris une calandre redessinée et pare-chocs. La spécification de LE500 comprend des sièges en cuir, hard top et capote, arrêt du vent, tuner CD avec compatibilité MP3, capteurs de stationnement arrière, jantes en alliage 11 branches de 16 pouces et des phares antibrouillard. Il a été plus chers que d'une Mazda MX5 moderne malgré ses quelques modifications de 1995, qui ont eu un grand effet négatif sur les ventes.

Le LE500 a été suivie par un modèle COC MG TF 135 et une nouvelle édition limitée TF 85e anniversaire, dont seulement 50 ont été produites. [9]

La production du certificat de conformité européen MG TF à Longbridge a de nouveau été suspendu en Octobre 2009 en raison de la faible demande face à la récession. [10] La production a repris dans la nouvelle année, mais la fin de la production a finalement été annoncé en Mars 2011 en raison de l'absence de demande et le composant des problèmes d'approvisionnement. Un total de 906 ont été produites TF à Longbridge sous propriété chinoise.

Porsche met en garde; la consommation de carburant Volkswagen sur ​​certains modèles…

Volkswagen (VOWG_p.DE) a déclaré mardi qu'il avait sous-estimé la consommation de carburant de 800.000 voitures vendues en Europe, tandis actionnaire majoritaire Porsche Automobil Holding SE (PSHG_p.DE) a averti que derniers résultats de VW pourraient encore peser sur ses résultats.
La dernière révélation sur l'économie de carburant et les émissions de dioxyde de carbone, qui plus grand constructeur automobile de l'Allemagne a déclaré représentait un environ 2 milliards d'euros (2,19 milliards $) risque économique, approfondi la crise chez VW.

Le scandale initialement centré sur les logiciels
Image: http://images.intellitxt.com/ast/adTypes/icon1.png

 sur un maximum de 11 millions de véhicules diesel à travers le monde que VW a admis largement sous-estimé leurs émissions réelles d'oxyde d'azote polluant smog.

Réglementation de l'environnement des États-Unis a déclaré lundi que similaires "dispositif d'invalidation" ont été installés sur les grands moteurs 3.0 litres utilisés dans les véhicules utilitaires sport de luxe de Porsche et Audi, bien que VW a nié ces allégations.

L'unité nord-américaine de Porsche a déclaré qu'elle se désistait de ventes de Porsche Cayenne Diesel véhicules utilitaires sport, jusqu'à nouvel ordre, citant les allégations.

Les derniers résultats que VW discrète consommation de carburant et les émissions de dioxyde de carbone, les zones qui les autorités américaines doivent encore se pencher, ont été décrits comme VW poursuit un vaste examen de sa gestion de toutes les questions liées à la pollution. Bien que les résultats concernent principalement les moteurs diesel plus petits, un moteur à essence est également affectée.

"VW nous quitte tous les sans voix", a déclaré Arndt Ellinghorst du cabinet de conseil bancaire Evercore ISI. "Il nous semble que cette autre question est déclenchée par l'enquête interne de VW et potentiellement liées à l'Europe."

Le constructeur automobile a dit qu'il serait immédiatement commencer à parler aux «autorités responsables» à propos de ce qu'il faut faire sur les dernières découvertes.

"Dès le début, je l'ai poussé fort pour la clarification implacable et complète des événements», a déclaré chef de la direction de Volkswagen Matthias Mueller dans un communiqué. "Nous ne reculera devant rien ni personne. Ceci est un processus douloureux, mais il est de notre seule alternative."

Certificat de Conformité Automobile

Le certificat de conformité automobile est un document fourni pour les véhicules neufs à leur sortie d’usine, qui atteste de leur conformité aux directives et règlements de la Communauté européenne (CE), c’est une conformité obligatoire et nécessaire pour pouvoir rouler légalement sur les routes européennes et Française. Le certificat de conformité européen est utilisé lors du premier enregistrement au sein des préfectures Françaises.

Utilisé par les professionnels, importateurs que par les particuliers, le coc automobile simplifie et accélère allègrement le processus d’immatriculation d’un véhicule.

Les véhicules pouvant avoir un certificat d’homologation

À l’heure actuelle, le certificat de conformité ne peut pas être délivré pour toutes les marques automobiles, voici les conditions :

  • le véhicule doit être de catégorie L ou M1, qui sont les voitures et les motos.
  • il a été fabriqué pour le marché européen ;
  • l’année de première immatriculation est postérieure à 1995
  • le pays de première immatriculation est membre de l’Union européenne.

N.B. : dans la pratique, les préfectures Françaises se réservent le droit de refuser le certificat de conformité automobile (COC) en cas de doute sur l’origine du véhicule ou du certificat.

Réglementation en France

En France, les certificats de conformité peuvent revêtir diverses formes :

  • Document dit 3 en 1: imprimé CERFA « Demande de certificat d’immatriculation d’un véhicule neuf », délivré par le fabriquant, ou, pour les voitures conformes à un type national, par le représentant Français du constructeur ;
  • Certificat de conformité type national : certificat délivré par le fabriquant ou son représentant autorisé en France.
  • Certificat de conformité Européen délivré par le constructeur, le cas échéant, dans n’importe quel langue de l’UE

COC Europe délivre votre certificat de conformité automobile en quelques jours.

Véhicule sans certificat de conformité européen

La directive 2007/46

Avec la directive 2007/46/CE, qui est entré en vigueur le 29 avril 2009, Bruxelles établit un cadre pour la réception des véhicules.  On entend par réception CEE la procédure par laquelle un Etat membre de l’Europe constate qu’un type de véhicule est conforme aux prescriptions techniques et aux normes de sécurité fixées au niveau européen. Les caractéristiques techniques de la voiture sont dès lors reprises dans un document établi par le fabriquant, appelé le certificat de conformité européen (COC), valable sur tout le territoire de l’Union européenne. Le COC permet au consommateur d’immatriculer son véhicule dans son pays de résidence plus facilement.

Plus de véhicules concernés avec les utilitaires.

L’accès simplifié au marché intérieur par le biais du système de réception CEE est étendu « à toutes les catégories de véhicules à moteur conçus et construits en une seule ou en plusieurs étapes pour circuler sur route ainsi qu’aux systèmes, composants et entités techniques conçus et construits pour ces véhicules » . Sont maintenant concernés les véhicules utilitaires (camionnettes, camions, semi-remorques, remorques), les autobus et les autocars.

L’une des mesures assez intéressante de la directive 2007/46/CE est la procédure dite de « réception multi étape » , permettant aux fabricants d’obtenir des réceptions CEE pour les véhicules utilitaires, construits en différentes étapes avec les interventions successives de plusieurs constructeurs (l’un fabriquant le châssis, l’autre la carrosserie par exemple).

Question sur les réceptions individuelles pour certains autres types de véhicules ?

La directive européenne prévoit en principe une simplification des démarches d’immatriculation également pour les véhicules qui n’ont pas de réception CEE (véhicules construits hors Union européenne par exemple).

Mais constatant les difficultés rencontrées par le consommateur dans la pratique, nous appelons de nos vœux une simplification de ces démarches.Rappelons qu’à l’heure actuelle, pour pouvoir procéder à l’immatriculation définitive de ce type de véhicules en France, les consommateurs doivent entamer une procédure de réception nationale. Elle peut se faire par le constructeur ou son représentant en France, ou à défaut par l’organisme compétent en France à savoir la DREAL.

La procédure en question oblige souvent les consommateurs à effectuer à leurs frais des tests et/ou essais techniques visant à établir la mise en conformité des véhicules et de leurs équipements avec les directives européennes. Pour ce faire, la DREAL oriente fréquemment les consommateurs vers l’unique organisme accrédité par les autorités françaises : l’UTAC (Union Technique de l’Automobile du motocycle et du Cycle, basé sur l’autodrome de Linas-Montlhéry).

Ces tests peuvent s’avérer particulièrement onéreux (plus de 1.500 € pour certains consommateurs qui nous ont adressés leurs réclamations). Ces vérifications d’usage en matière de sécurité et d’environnement ont pourtant déjà été réalisées dans un autre Etat membre ; les résultats sont à la disposition des autorités françaises sur simple demande. L’argument de la sécurité, souvent avancé par les Etats membres, ne nous semble pas justifié en l’espèce ; il est difficilement compréhensible pour les consommateurs.  A notre sens, la procédure dite de réception à titre isolée prévue par la DREAL n’est pas, en l’état, conforme aux articles 28 et 30 du Traité CE, pour les raisons suivantes :

  • Double emploi avec des contrôles déjà effectués

La procédure en question oblige souvent les consommateurs à effectuer à leurs frais des tests et/ou essais techniques visant à établir la mise en conformité des véhicules et de leurs équipements avec les directives européennes, alors que les contrôles ont déjà été effectués dans un autre Etat membre (c’est le cas de véhicules achetés en Allemagne, et précédemment immatriculés dans ce pays).

  • Inaccessibilité de la procédure

Il convient de souligner l’existence d’un seul centre accrédité par les autorités françaises pour effectuer les tests, l’UTAC (Union Technique de l’Automobile du motocycle et du Cycle, basé sur l’autodrome de Linas-Montlhéry), pour l’ensemble du territoire français.

  • Des frais disproportionnés

Outre les frais de déplacement et d’hébergement occasionnés pour la réalisation de ces tests à Linas-Montlhéry, le consommateur doit prendre en charge le coût des tests (jusqu’à 1500 €) ainsi que le coût des modifications souhaitées. Pour l’achat d’un véhicule d’occasion (d’une faible valeur), les frais se révèlent totalement disproportionnés.

  • Modifications exigées

Fondées sur l’exigence de sécurité routière, les modifications exigées (exemple : modification du vitrage des camping-cars) sont disproportionnées par rapport à l’objectif de sécurité. Les autorités n’apportent pas la preuve que l’état du véhicule, par ailleurs réceptionné dans un autre Etat membre, constitue un risque réel pour la santé humaine ou la sécurité routière.

  • Durée de la procédure de réception nationale

Pour aboutir à une immatriculation définitive (souvent plus de six mois), les délais sont excessivement longs. Il est anormal qu’un véhicule ayant obtenu une immatriculation dans un Etat membre et jugé apte à circuler sur le territoire de ce pays, ne puisse être facilement immatriculé en France. Le plus souvent, le véhicule en question est d’ailleurs acheté dans le pays voisin (Allemagne, Belgique) à quelques kilomètres du domicile de l’acheteur. Cette situation accentue l’incompréhension des consommateurs et alimente un sentiment de défiance à l’égard de la construction européenne.

COC Europe s’occupe de fournir a nos clients un certificat de conformité européen conforme et livré sous quelques jours.

Certificat de Conformité Européen Automobile

Le certificat de conformité européen, aussi appelé COC ou certificat d’homologation est un document indispensable pour immatriculer en France et  dans toute l’Europe un véhicule acheté à l’étranger.

Pour faciliter les échanges intracommunautaires et simplifier les démarches administratives, l’Union Européenne a mis en place le certificat de conformité (C.O.C) valable dans tous les pays de l’UE. Cependant, cela ne concerne que les véhicules de moins de 3,5 tonnes, de type M1 (9 personnes assises au maximum avec le conducteur) et dont l’année de construction et immatriculation est supérieure à 1995.

Le certificat de conformité est un document normalisé contenant des informations techniques sur le véhicule pour lequel il a été établi, il indique la conformité du véhicule aux normes du pays d’origine. Ainsi, il contient le numéro de châssis du véhicule, le numéro de réception communautaire et d’autres caractéristiques techniques du véhicule comme le poids, la couleur, la hauteur et longueur, etc…

Cependant, bien qu’ayant permis une simplification des démarches administratives d’homologation d’un véhicule en provenance de l’étranger, le COC reste obligatoire pour les personnes ayant acquis un véhicule hors de France.  Il est souvent difficile à acheter et rallonge donc le temps d’obtention d’une carte grise, alors que le délai maximum légal pour l’immatriculation d’un véhicule importé est de 30 jours.

Toutefois, pour être valable, le certificat de conformité doit avoir été émis avant que le certificat de vente ou la première mise en circulation du véhicule, et il doit indiquer le numéro de châssis ou VIN dans la série identique à celui qui est gravé sur la plaque constructeur du véhicule.

Notons toutefois que pour les véhicules ne disposant pas de COC (véhicules d’avant 1996 et véhicules utilitaires de type N1), des attestations d’identification sont délivrées, ce qui remplace le certificat d’homologation en préfecture.

Donc pour tout véhicule d’occasion acheté en Europe, il faut absolument penser à demander au vendeur de fournir avec la voiture un certificat de conformité européen original que COC Europe peut lui fournir.

COC Europe est spécialisé dans l’obtention des certificats de conformité toute marque et nous les fournissons aux meilleurs prix et délais.

Commander un Certificat de Conformité | COC Europe

Recherche dans notre base de donné

  • en haut à gauche sur la page principale vous pouvez choisir le type et la marque de votre véhicule.
  • Ensuite cliquer sur la fenêtre ‘Rechercher’,  le délai de livraison, le prix, le modèle du certificat et les documents nécessaires vous seront notifié. Il est nécessaire de joindre les copies de la carte grise et facture à la commande.
Spécification de la commande
  • Saisissez le numéro de châssis  du véhicule et joignez les documents scannés qui sont nécessaires pour le traitement de votre commande.
  • Si vous souhaitez procéder à la commande, cliquez sur ‘Commander’ puis aller dans la partie ‘Panier’.
  • Dans le cas où vous voulez commander plusieurs certificats ensemble, cliquez sur ‘Retour à l´achat’.

Enregistrement

  • Si vous voulez passer votre commande, vous devez vous enregistrer (cliquez sur ‘Enregistrer’)
  • Puis saisissez vote nom d´utilisateur (Login) et votre mot de passe dans la zone client en haut a droite de la page.

Réussite de la commande

  • Saisissez votre adresse et le mode de livraison et cliquez sur ‘Continuer’
  • Veuillez vérifier par la suite toutes les données saisies. Vous pouvez nous écrire un message dans une zone de texte.
  • Vous pouvez ensuite cliquer sur ‘Commander’ pour valider votre commande.

Votre certificat de conformité européen vous sera délivré par COC Europe sous quelques jours.

Immatriculer un véhicule étranger en France

Immatriculation d’un véhicule étranger en France

Véhicule fabriqué pour le marché Européen

Toute personne faisant l’acquisition d’un véhicule  dans un pays  de l’union européenne (27 pays) doit présenter un certificat de conformité européen aussi appelé COC  ou Certificate of conformity à la Préfecture pour pouvoir obtenir son immatriculation Française définitive.

Pour toute voiture provenant d’un pays hors Europe, le nouveau acquéreur devra présenter une attestation d’identification nationale ou procès verbal à titre isolé aussi appelé RTI obtenu auprès de la DREAL de votre département (anciennement le service des mines). En effet, un véhicule ayant été fabriqué pour un pays tiers ne peut obtenir d’homologation européenne car il ne correspond pas au règles de la Route Européen mais seulement au code de la route du pays pour lequel il a été usiné.

Liste des documents nécessaires à l’immatriculation d’un véhicule étranger en France :

  1. Justificatif de domicile
  2. Certificat de conformité européen ou COC
  3. Pièce d’identité
  4. Certificat d’immatriculation étranger du véhicule accompagné de sa radiation (si nécessaire)
  5. Quitus fiscal (justificatif d’acquittement de TVA)
  6. Facture d’achat ou certificat de cession
  7. Demande d’immatriculation remplie et signée

COC Europe délivre votre certificat de conformité en quelques jours.

Toutes les démarches : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1050

Qu’est ce qu’un Certificat de Conformité Européen

Le certificat de conformité Européen est un document authentifié par une autorité compétente confirmant que le véhicule fourni est en conformité avec les spécifications requises par les normes techniques et de sécurité Européennes. Le COC est désigné comme un certificat de conformité lié à la VIN du véhicule.

Le COC peut être délivré que pour les véhicules fabriqués dans la zone de l’Union européenne au cas où ils ont obtenu l’homologation de type conformément à la directive européenne. Un COC n’est pas émis pour véhicules reconstruits.

Chers clients,

La société COC Europe vous offre des services fiables et rapides relatives à la délivrance du certificat de conformité COC pour votre voiture ou moto, avec une authenticité du document garantie.